Jeudi de l’environnement

Comprendre la crise apicole : une contribution au maintien des services agro-éco-systémiques de la pollinisation

Avec Philippe Lecompte, président du réseau Biodiversité pour les abeilles et président de l’association de Développement de l’apiculture dans l’Est.
Le débat est animé par Denis Fabre, professeur au Cnam, département Ingénierie de la construction et énergétique (Icener), École Sciences industrielles et technologies de l’information (Siti).

Jeudi 10 janvier 2013
18h30 – 20h00
CNAM – Conservatoire National des Arts et Métiers
292 Rue Saint-Martin 75003 Paris

Le monde a depuis quelques années pris conscience de la question des abeilles, ou plutôt des questions que pose leur évolution inquiétante : de 30 à 50% des colonies disparaissent aux USA, 30% en Europe, avec de fortes disparités entre Est et Ouest de l’Europe. Il est aujourd’hui reconnu que les abeilles rendent à la nature et à l’humanité des services immenses, et d’abord celui de la pollinisation, comme l’a identifié Jacques Lecomte, entomologiste (aujourd’hui disparu) de l’INRA, qui a mis en évidence cette fonction aujourd’hui qualifiée de service agro-éco-systémique, qui est une des trois dimensions de la biodiversité. Un autre service est celui de sentinelle de la biodiversité : là où les abeilles disparaissent, il se confirme que les autres insectes sont eux aussi affaiblis, ce qui est le signe que l’ensemble de la biodiversité est affecté (l’abeille est une « espèce parapluie »). Cette prise de conscience de leur utilité, ainsi que des menaces qui pèsent sur les abeilles a stimulé les recherches sur ce sujet.

La conférence abordera trois questions principales :

  • Pourquoi les ruches disparaissent-elles ?
  • Dans quelle mesure la disparition des abeilles menace-t-elle l’humanité ?
  • Peut-on enrayer ce phénomène d’effondrement ?

Conférence organisée par le Réseau de compétences des sciences et métiers de l’environnement du Cnam, École Sciences industrielles et technologies de l’information (Siti) et avec le soutien de l’Union nationale des ingénieurs Cnam (Unicnam).

Tout public
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Contact

Publié dans Evénement | Laisser un commentaire

Plan abeilles : ne pas se tromper de priorités

Dialogue entre apiculteurs et agriculteurs, soutien à la production et développement de la biodiversité sont les ingrédients indispensables pour le plan en faveur des abeilles et de la filière apicole. Face à l’urgence de la crise apicole, le gouvernement ne doit pas se tromper de priorité.

Alors que les grandes lignes du plan abeilles viennent d’être présentées par le Ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, le Réseau Biodiversité pour les Abeilles rappelle la nécessité de ne pas se tromper de priorités parmi les nombreux enjeux de la filière apicole. 2012 restera comme une année noire pour l’apiculture en raison de la chute vertigineuse du nombre d’apiculteurs : baisse importante du nombre de possesseurs de ruches (40% en 6 ans) selon le dernier audit de FranceAgriMer qui traduit une réforme structurelle spontanée en cours. Au-delà de la diminution du nombre de ruches, cela implique une forte baisse de la capacité pollinisatrice du cheptel apicole français dont les conséquences sur le plan environnemental et agricole pourraient s’avérer très graves.

La réglementation doit encourager les pratiques efficaces

Face à cet enjeu, la colonne vertébrale du plan abeilles doit être le développement de la production de miel et autres produits de la ruche pour susciter l’installation de centaines d’apiculteurs professionnels et assurer ainsi une production de miel répondant au marché français, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui. Le pollen, unique source d’alimentation en protéines pour les abeilles est indispensable au maintien de leur défense immunitaire. Quant au nectar, il assure la production de miel. Pour relever ce défi de la filière apicole, il faut donc favoriser une ressource florale plus importante dans l’environnement. Comme le rappelait le Président de la République, François Hollande, lors de l’inauguration du SPACE il y a quelques semaines, recréer les conditions d’une production agricole de qualité est une priorité. Cela doit aussi se traduire dans le plan abeille par un renforcement du dialogue entre apiculteurs et agriculteurs et par une conjugaison efficace de l’agriculture et de la biodiversité. La discussion actuelle sur l’avenir de la Politique Agricole Commune et en particulier sur son volet verdissement est l’occasion d’engager une réforme de fond.

Les expérimentations du Réseau Biodiversité pour les Abeilles ont démontré qu’en mobilisant 0,5% de la zone de butinage des abeilles par la mise en place de réserves de biodiversité, les besoins quotidiens des abeilles en pollen étaient assurés en moyenne à 66%. C’est pourquoi le Ministère de l’Agriculture soutient le développement des jachères apicoles, également appelées garde manger pour abeilles. Concrètement 1ha de jachère apicole = 2 hectares. Ainsi, sur une exploitation de 100 ha, 4 ha devraient être dédiées aux BCAE (Bonnes Conditions Agricoles et Environnementales) à compter de 2013. Pour remplir ces conditions, l’agriculteur pourra soit laisser 4 ha en jachère spontanée soit mettre en place 2 ha de couverts apicoles. Ce coup de pouce réglementaire est donc le signe de la prise de conscience de l’efficacité de ces aménagements favorable à la biodiversité. C’est donc un encouragement très fort à la poursuite du développement des jachères apicoles. Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles agit au quotidien pour sensibiliser les acteurs du monde agricole sur l’importance de l’alimentation des abeilles et de son impact sur leur santé. Outre les jachères apicoles, les intercultures ou CIPAN (Cultures Intermédiaires Pièges à Nitrates) peuvent aussi contribuer à améliorer le bol alimentaire des abeilles. Des expérimentations initiées par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles sont actuellement en cours dans ce domaine.

Faire une fleur aux abeilles dans tous les territoires

Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles salue par ailleurs la volonté affichée par l’Etat de faire une fleur aux abeilles. Selon la feuille de route publiée à l’issue de la Conférence Environnementale, « le gouvernement s’engage à un développement systématique d’une politique en faveur des pollinisateurs sur l’ensemble de ses terrains délaissés ». Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles estime que cette priorité à la gestion des territoires (agricoles et non agricoles) favorables à la biodiversité et au bol alimentaire des abeilles doit être au cœur du plan abeilles.

Publié dans Médias | Laisser un commentaire

Intercultures mellifères : expérimentations en Alsace

Publié dans Médias | Laisser un commentaire

Conférence environnementale : table ronde sur la biodiversité

2012, année noire pour l’apiculture
un plan Marshall pour sortir de la crise apicole

Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles souligne l’urgence sanitaire, la nécessité d’une synergie entre apiculteurs et agriculteurs et met en garde contre la tentation de mesures simplistes pour sortir d’une situation complexe.

A la veille de l’ouverture de la Conférence Environnementale par le Président de la République, François Hollande, le Réseau Biodiversité pour les Abeilles tire la sonnette d’alarme sur la situation catastrophique de l’apiculture française. Selon les informations du terrain, la production de miel est en fort recul cette année. Alors qu’une nouvelle proposition de plan d’action pour la filière apicole est en cours de finalisation au sein du Ministère de l’Agriculture, les apiculteurs pointent du doigt le facteur météo et une situation sanitaire extrêmement difficile dans les ruchers. Si la tentation de réduire la crise apicole à un seul facteur est grande (nutrition, pesticides, parasites ou gestion sanitaire), il est urgent de prendre la pleine mesure d’une situation bien plus complexe. L’année 2012 révèle l’urgence d’un véritable plan Marshall apicole avec une politique sanitaire concertée pour aider les apiculteurs à sortir des impasses techniques. La lutte contre le Varroa, le Nosema ceranae et les loques est aujourd’hui une urgence. Il en va de l’avenir de l’apiculture française et au-delà de la capacité à maintenir la fonction de pollinisation dans l’hexagone. C’est la raison pour laquelle tous les derniers rapports s’accordent sur la nécessité d’une réponse multiple et adaptée face au caractère multifactoriel de l’origine des mortalités d’abeilles (Rapport Tabajdi au Parlement Européen, Communication de la DG Sanco-Commission Européenne, rapport parlementaire de Martial Saddier ou bien encore la dernière enquête prospective multifactorielle de l’Anses (ex-Afssa)).

Décréter l’union sacrée entre agriculteurs et apiculteurs pour relever le défi
Loin des caricatures en tout genre, la gestion des territoires et la conjugaison efficace de notre modèle agricole avec la biodiversité passe au contraire par un dialogue fort entre apiculteurs et agriculteurs. Plus des deux tiers du miel produit en France est issu des miellées sur grandes cultures (principalement colza et tournesol). Dans le même temps, de nombreuses productions agricoles ont besoin du service de la pollinisation offert par les butineuses. C’est donc une relation gagnant-gagnant qui doit s’imposer entre apiculteurs et agriculteurs. Ces derniers développent également des aménagements en faveur de la biodiversité sur leurs exploitations. Jachères apicoles, intercultures mellifères, bandes enherbées, haies sont autant de garde-mangers offerts aux butineuses. Des suivis réalisés par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles ont révélé que la mise en place de tels oasis de biodiversité sur 0,5% de la zone de butinage des abeilles contribue en moyenne aux 2/3 de leurs apports quotidiens en pollen. Selon la Commission Européenne (DG Sanco), « il existe de plus en plus de preuves scientifiques que les abeilles qui ont accès à un mélange de pollens de différentes plantes sont en meilleure santé que celles qui se nourrissent d’un seul type de pollen. » Les abeilles doivent en effet s’assurer un bon équilibre alimentaire afin de maintenir leurs défenses immunitaires. Pour le Réseau Biodiversité pour les Abeilles, la Conférence Environnementale arrive à point nommé. C’est une occasion unique d’opérer un virage opérationnel afin que l’ensemble des acteurs s’accorde sur l’urgence de favoriser la biodiversité fonctionnelle.

Publié dans Evénement | Laisser un commentaire

Conférence internationale : « La biodiversité, une culture commune »

Retrouvez toutes les interventions de la Conférence Internationale « La biodiversité, une culture commune », qui s’est tenu les 5 et 6 juin 2012 à Bruxelles (Parlement Européenne) sous le haut patronage de Monsieur Janez Potočnik, Commissaire Européen en charge de l’Environnement.

Cette Conférence internationale présidée par Monsieur Gaston Franco, MEP (France), se tenait dans le cadre de la 1ère édition de la Semaine Européenne de l’Abeille et de la Pollinisation organisée par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles et l’UNEP (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) avec le soutien de Nova Flore, UNRIC (United Nations Regional Information Centre), BASF Agro et du Lycée Agricole de Coulogne (62).

Voir toutes les interventions

Publié dans Evénement | Laisser un commentaire

Revivez la 1ère Semaine Européenne de l’Abeille et de la Pollinisation

Publié dans Evénement, International | Laisser un commentaire

La 1ère Semaine Européenne de l’Abeille et de la Pollinisation : c’est parti !

Découvrez les premières photos de l’exposition végétale mise en place par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles devant le Parlement Européen (Bruxelles) dans le cadre de la 1ère édition de la Semaine Européenne de l’Abeille et de la Pollinisation.

Parrainé par le député européen Gaston Franco,  cet événement initié par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles est organisé en partenariat avec l’UNEP (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) avec le soutien de UNRIC, Nova Flore, BASF et la participation du Lycée Agricole de Coulogne.

Rendez-vous devant le Parlement Européen à partir de demain et  jusqu’au 6 juin au soir !

Publié dans Evénement | Laisser un commentaire

Colloque Abeilles et Biodiversité – Bruxelles

Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles,
Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement

et M. Gaston Franco, Député européen

ont le plaisir de vous inviter au colloque

« La Biodiversité, une culture commune »

5 et 6 juin 2012

Bruxelles – Parlement Européen

Mardi 5 juin 2012 – Mortalité et effondrement des colonies (14h00-18h00)

Au programme :

  • Construire des indicateurs de biodiversité en milieu agricole
  • Origine et conséquences des mortalités d’abeilles dans le monde
  • La recherche scientifique au service de l’apiculture

Mercredi 6 juin 2012 – Conjuguer agriculture, gestion des territoires et biodiversité  (14h00-18h00)

Au programme :

  • Conjuguer agriculture et biodiveristé
  • L’intégration de la biodiversité dans la PAC 2014
  • La biodiversité, c’est l’affaire de tous !

IMPORTANT
Merci de confirmer dès aujourd’hui votre participation.
Le nombre de places étant limité et les conditions d’accès très strictes, aucune personne non inscrite ne pourra participer au colloque.

Formulaire d’inscription

Publié dans Evénement, International | Laisser un commentaire

Rencontre avec Daniel Sauvaître


Rencontre avec Daniel Sauvaitre par jacapi

Rencontre avec Daniel Sauvaître, arbloriculteur et Président de l’Association Nationale Pommes Poires (ANPP). Interview réalisée le 24 janvier 2012 lors du Colloque international « La biodiveristé, une culture commune » organisé par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles.

Publié dans Evénement | Laisser un commentaire

Rencontre avec Diana Cox Foster


Rencontre avec Diana Cox-Foster par jacapi

Rencontre avec Diana Cox-Foster, Professeur à l’Université de PennState (USA). Interview réalisée le 24 janvier 2012 lors du Colloque international « La biodiveristé, une culture commune » organisé par le Réseau Biodiversité pour les Abeilles.

Publié dans Evénement | Laisser un commentaire